4°)Sa mort

  4°)Sa mort

 

A la surprise générale, il abandonne ses fonctions en octobre 1965. Il souhaite amener le socialisme dans sa version cubaine dans le monde. Annoncé disparu, le Che a finalement repris les armes en Bolivie  le 7 Novembre 1966 ou  il se trouve dans une hacienda de Ñancahuasú où, avec un petit groupe de combattants boliviens, cubains et autres nationalités, il fonde l’Armée de Libération Nationale de la Bolivie. Pendant son séjour en Colombie, il est connu en tant que "Comandante Ramón", et également "Fernando el sacamuelas"  Sa lutte est sans issue, en 1967 son destin est scellé.

Après trois heures de combat, le Che est capturé avec Simón Cuba Sarabia. Il se rend après avoir été blessé aux jambes . Selon les soldats boliviens présents, il aurait crié : « Ne tirez pas, je suis Che Guevara et j'ai plus de valeur pour vous vivant que mort » ou « Il vaut mieux que vous ne me tuiez pas, je suis le Che ». Cette déclaration est en totale contradiction avec le comportement du Che lors de la guérilla cubaine qu'il voulait toujours exemplaire, mais pourrait être expliquée par le fait qu'il pensait que la situation était sans issue. Une autre version de sa capture indique que ce n'est qu'une fois arrêté qu'il aurait simplement murmuré « Je suis Che Guevara » pendant que les soldats cherchaient la confirmation leurs identités dans la documentation fournie par la C.I.A. et les services secrets boliviens

 Mais 11 mois plus tard,  Ernesto Che Guevara est exécuté, le Dimanche 8 Octobre 1967 à 13h10, par des soldats boliviens dirigés par des agents de la CIA, dans la petite école du village de La Higuera, province de Chuquisaca.

Le 9 octobre au matin, le gouvernement de Bolivie annonce la mort de Che Guevara la veille dans des combats. Au même moment arrive à La Higuera le colonel Joaquín Zenteno Anaya et l'agent de la CIA Félix Rodríguez. A 13h00, le président Barrientos donne l'ordre d'exécuter les guérilléros.

Il existe des doutes et de nombreusesversion . Le président Barrientos voit l'ambassadeur des États-Unis la veille de l'exécution du Che. Des documents de l'agence déclassifiés sous la présidence de Bill Clinton montrent que la CIA voulait éviter que l'aventure de Guevara en Bolivie se termine par sa mor mais d'autres sources montrent qu'au contraire la CIA aurait fait pression pour que Guevara soit fusillé. Ce qui est certain c'est que la CIA était sur les lieux au moment de la mort du Che.

De même plusieurs versions existent sur qui a donné l'ordre d'exécuter Guevara. Selon certaines sources, c'est l'agent Rodríguez qui reçoit l'ordre d'exécuter Guevara par radio de Zenteno et les transmet aux officiels cubains présents sur place. Selon d'autres témoignages dont celui du pentagone, c'est le capitaine Gary Prado Salmon, chef des rangers boliviens qui a décidé d'exécuter le Che, ou selon d'autres biographes, son supérieur, le colonel Zenteno qui lui en a donné l'ordre, sur instruction de Barrientos[. Rodriguez raconte qu'il a reçu l'ordre de maintenir Guevara vivant pour l'interroger lorsque la CIA apprend la capture. Un hélicoptère et un avion étaient affrétés pour pouvoir l'amener au Panamá mais le colonel Joaquin Zentena, commandant les forces boliviennes dit qu'il n'avait d'autre choix que d'obéir à ses supérieurs.

 

l'Apogée du Mythe fut apres sa mort comme de nombreux personnages historique.De nombreuses personnes le considere comme un Héros de guerilla colombienne qui combattait la répression des dictatures Sud-Américaines avec un "courage Héroique"  et qui montrait toujours l'exemple en effet  le Che était obsédé par le fait de montrer l'exemple en tout point pour lui-même et pour ses hommes.

Non seulement en se surpassant physiquement comme il le faisait en luttant constamment contre son asthme dans les jungles des différentes guérillas mais aussi en s'assignant lui-même les missions les plus dangereuses - son groupe de guérilla à Cuba était baptisé « peloton suicida » (commando suicide)  ,les travaux les plus durs et la discipline la plus sévère. 

Meme Fidel Castro , son compagnon d'arme et son "mentor" le considere comme un héros voir comme un dieu spirituel nottament lorqu'il annonca la mort la mort de Che guevara le 18 Octobre 1967 , sur la Place de la Révolution  : « Tu as disparu physiquement, mais ton image et tes idéaux restent et resteront présents en nous, parce que ceux-là ils ne pourront jamais les tuer avec des balles ».

 Aujourdhui , Che guevara  avec sa gueule d'ange et son béret à étoile, Ernesto Che guevara incarne à lui seul la pureté originelle de la révolution . Son effigie de héros populaire a acquis, depuis une quarantaine d'années, l'aura d'une icône. Quelque 20 millions de personnes, à travers le monde, posséderaient un tee-shirt à l'image du «rebelle éternel», assassiné le 9 octobre 1967 dans un village de Bolivie.

 

Voici quelques photographies célèbres de la mort de Che Chevara :


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site